Labels bio et cosmétiques : du bon et du bidon !

guide des labels bio cosmetique
Si vous vous êtes déjà aperçu trop tard que le produit au packaging vert avec inscrit « éco » en police 48 n’était en fait pas du tout respectueux de l’environnement ni de votre peau, cet article est fait pour vous. Découvrez à quels labels vous fier pour acheter des produits éco-responsables et en accord avec votre éthique.

Les pièges au rayon cosmétiques bio

Pour être sûre de ne pas vous tromper, commencez toujours par vous souvenir qu’il ne faut jamais se fier aux apparences.

Je m’explique :

Derrière le vert criard et les images de forêt équatoriale qui ornent certains packaging se cachent parfois de drôles de surprises.

On retient l’image responsable, écologique et on a souvent l’impression que le produit est très naturel…

Et pourtant, quand on se penche sur la composition ou sur l’origine des produits c’est souvent « WTF ?! ». Derrière cette mascarade se cache une pratique marketing de plus en plus répandue qu’on appelle le greenwashing.

greenwashing cosmetiques

Pour mieux comprendre ce qu’est le greenwashing, prenons un exemple (toute ressemblance avec des faits réels est fortuite – évidemment) :

Une chaîne de fast food anti-écologique s’aperçoit que ses clients désertent l’endroit pour aller manger des burgers bio et vegan tant qu’on y est…

Pour les convaincre de revenir dans ses restaurants, il propose un burger qui – entre deux tranches de pain industriel bourré d’huile de palme – est composé de quelques légumes bio importés du bout du monde : vous entendez, l’alerte au greenwashing qui se met en marche ?

Pour éviter de tomber dans le piège du greenwashing, voici mes astuces :

  • Fuyez toutes les appellations non contrôlées, les produits aux noms « éco-truc » ou « natur’machin » qui – s’ils n’ont pas de labels – ne vous garantissent en réalité rien du tout.
  • Inspectez bien l’emballage et retenez de mémoire les logos des quelques labels dont vous connaissez la signification pour ne pas vous faire rouler dans la poudre de riz farine.
  • Ne mélangez pas tout : un label biologique ne signifie pas forcément que le produit n’est pas été testé sur les animaux… Plutôt surprenant, et il y a encore plus incroyable…
  • Les labels bio ne garantissent absolument pas l’aspect Slow Cosmétique (si ce mot vous est inconnu, restez connectés (via notre Page Facebook) car je vous en reparlerai très bientôt !). On peut donc acheter un produit bio à l’impact minime sur l’environnement mais suremballé… logique !

Et ce que j’ai découvert devrait amener même les plus sceptiques à s’intéresser aux cosmétiques bio :

Seuls les produits cosmétiques labellisés bio vous garantissent l’absence de pétrochimie et de perturbateurs endocriniens (si on change quelques lettres à « perturbateurs endocriniens » ça donne « puberté précoce chez les fillettes »).

Quand on utilise des produits de beauté tous les jours sur notre peau, parfois en grande quantité et pendant plusieurs années, ça pousse à réfléchir, vous ne trouvez pas ?

Comment un cosmétique devient-il bio ?

produits de beaute avec label bio

Prenons l’exemple de la France, ici c’est le Roi Ecocert Premier qui règne. Il délivre les labels bio les plus répandus et, j’y reviendrai dans quelques lignes, n’est pas le dernier à donner son interprétation du terme « greenwashing ». Dans tous les pays, les organismes certificateurs sont indépendants et subventionnés par l’Etat.

Retraçons le parcours d’un produit labellisé :

La marque crée son produit, puis le soumet à un organisme certificateur moyennant finances, ce qui peut en partie expliquer que les prix soient un peu plus élevés en cosmétique bio que les traditionnels (encore que).

Le label est délivré pour un seul produit, on peut donc retrouver dans une même marque des produits Cosméco, Cosmébio mais aussi… des produits non certifiés.

D’où l’intérêt de savoir distinguer les différents labels bio que l’on peut trouver dans les rayons de cosmétiques…

label bio et maquillage

Guide des labels bio les plus fréquents en cosmétique

Vous l’aurez compris, pour ne pas vous faire avoir par un packaging ou par la réputation d’une marque, il va falloir partir à la chasse aux labels bio.
Voyons un peu ce que veut dire chaque logo…

1. Nature et progrès

label bio beaute nature et progres

SANS HUILE DE PALME, 100% SANS OGM, PACKAGING ENGAGÉ, SANS TEST SUR LES ANIMAUX, SANS PÉTROCHIMIE, SANS PRODUIT DE SYNTHÈSE, AGRICULTURE BIOLOGIQUE

C’est le label le plus transparent et aussi le plus exigent que vous pourrez trouver ! Créé en 1964, il exige que 100% des composants naturels soient issus de l’agriculture biologique et il n’y a aucune tolérance pour les produits de synthèse (colorants ou parfum inclus). L’idée est de promouvoir des produits qui soient sans répercussions sur l’environnement et clairement identifiables par le consommateur. Pas faciles à dénicher, les quelques marques qui disposent du Saint Graal ont l’avantage de pouvoir être achetées les yeux quasi-fermés !
Quelques marques : Bleu Olive, Bioarômes, Saponaria, Helvetia Nature

2. Soil Association

le label soil association cosmetiques

100% SANS OGM, PACKAGING ENGAGÉ, SANS TEST SUR LES ANIMAUX, SANS PÉTROCHIMIE, AGRICULTURE BIOLOGIQUE

Vous retrouverez ce logo sur les cosmétiques que vous pourrez acheter lors de vos virées londoniennes puisqu’il s’agit d’un label anglais. Il garantit qu’au minimum 95% des ingrédients soient issus de l’agriculture biologique. En plus, une vraie attention est portée au bien-être animal puisque aucun test n’est effectué sur les animaux, la nanotechnologie est également interdite aux marques portant ce label de qualité.

Quelques marques : Pai, Essential care, Bentley organic, Green people

3. Ecocert Cosmébio

label ecocert cosmebio pour les produits de beaute

100% SANS OGM, PACKAGING ENGAGÉ, PEU DE PRODUITS DE SYNTHÈSE (5% MAX), AGRICULTURE BIOLOGIQUE

Celui-ci, vous avez déjà dû le rencontrer sur vos cosmétiques, il s’agit du label français le plus répandu ! Il garantit qu’au minimum 95% des ingrédients sont d’origine naturelle et qu’au minimum 95% des ingrédients végétaux sont issus de l’agriculture bio. Au total, il faut qu’un produit ait au minimum 10% de l’ensemble de ses ingrédients issus de l’agriculture biologique pour obtenir ce label. La charte évolue au fil des découvertes scientifiques et exclue tous les produits sujets à controverse. Du coup, les marques sont tenues de s’adapter aux changements et de faire évoluer elles aussi leurs produits sous peine de voir leur label retiré.

Quelques marques : SLA, Couleur caramel (dont je vous parlais dans mon test de la Biotyfull Box), BoHo, So’bio etic, ZAO

4. Ecocert Cosméco

label eco cosmeco

100% SANS OGM, PACKAGING ENGAGÉ, PEU DE PRODUITS DE SYNTHÈSE (5% MAX), AGRICULTURE BIOLOGIQUE

Très proche du label Cosmébio, celui-ci astreint également la marque à composer son produit d’au minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle parmi lesquels 50% des ingrédients végétaux doivent être issus de l’agriculture biologique. Sur le produit total, seuls 5% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’Agriculture biologique… C’est donc le label le moins exigeant que l’on puisse trouver en France, mais c’est déjà un début pour les marques voulant améliorer la liste de leurs ingrédients petit à petit.

Quelques marques : Fleurance nature, Hévéa, Melvita

5. Ecocert

zoom sur le label ecocert pour les cosmetiques

PAS DE TEST SUR LES ANIMAUX NI DE PRODUITS ANIMAUX, PEU DE PRODUITS DE SYNTHÈSE (5% MAX)

Même s’il s’agit de l’un des gros organismes certificateurs du bio en France, les produits uniquement labellisés Ecocert ne sont pas forcément bio !

Si vous trouvez ce logo SEUL sur votre produit cosmétique, je vous conseille la plus grande méfiance et pour cause…

Ce label exige que 95% des ingrédients soient d’origine naturelle, interdit l’utilisation de produits de synthèse (sauf les conservateurs) ainsi que les tests sur les animaux mais n’assure absolument pas qu’il y a présence d’ingrédients issus de l’Agriculture Biologique. Gloups, y’a comme une odeur de greenwashing par ici, non ?

Quelques marques : Karethic, Korres

labels bio maquillage et beaute

Pour finir : relativisez

N’oubliez pas que si les labels évoluent au fil du temps, les compositions des produits en font de même. Un produit que vous avez acheté pour son label « Nature & Progrès » aujourd’hui pourra perdre sa certification demain… Gardez aussi en tête que notre confort cosmétique s’est fait au fil des avancées scientifiques et que recréer des produits synthétiques auxquels nous sommes habituées à partir de plantes n’est pas toujours tâche facile. Certains produits de maquillage ne seront donc pas trouvable en 100% bio pour l’instant, mais le seront certainement dans les mois et années à venir, à nous de garder l’œil ouvert !

Maintenant vous avez toutes les cartes en main pour faire vos choix, j’espère que vous avez pris des notes dans le fameux petit carnet « aide-mémoire » que je vous avais conseillé de glisser dans votre sac à main dans mon dernier article consacré au décryptage des ingrédients dans les cosmétiques.

La question des labels bio dans le monde des cosmétiques est loin d’être simple alors n’hésitez pas à donner votre avis et à poser toutes vos questions ici.

Commentaires

Djahann
Répondre

Très intéressant ! C’est vrai qu’on s’y perd et que ces labels sont parfois des miroirs aux alouettes !

Laisser un commentaire

nom*

email* (pas publié)

site web