Bien choisir sa palette de maquillage

Vous en avez ras le bol des fards à paupières qui se baladent dans votre trousse de maquillage et qui finissent invariablement par s’exploser au fond ? La solution : la palette de maquillage ! Mais comment la choisir ? Quels critères privilégier ? Voici un guide qui devrait vous aider !


Palette ou fards indépendants ?

On peut se poser la question… Pourquoi dépenser directement une somme dans une palette dont on utilisera qu’un quart des couleurs alors qu’on pourrait acheter des fards indépendants ? Et bien figurez-vous que je me posais la question moi aussi…

A bien y réfléchir et après un rapide calcul, j’ai réalisé qu’une palette – même relativement chère – était finalement moins coûteuse que d’acheter le même nombre de fards séparément. Autre gros avantage : une palette de maquillage bien fournie vous permettra d’expérimenter des combinaisons de fards insoupçonnées, tandis que les associations des 2 ou 3 fards qui squattent le fond de nos trousses à maquillage manquent cruellement d’originalité. Tiens d’ailleurs, ces fards séparés dont je vous parle, êtes-vous sûres qu’ils sont bien assortis ? Avec une palette, pas de questions existentielles sur l’accord des teintes : celles qui sont proposées sont étudiées pour être portées ensemble, adieu les fautes de goût ! And last but not least, la palette vous évitera les accidents de fards terminant en miettes au fond du sac à main (qui, comme chacun sait, est la cause de mortalité première de nos sacs à mains préférés).

palette de maquillage

1. Définissez votre budget

Et oui, le premier critère à considérer avant d’investir dans une palette de maquillage, c’est son prix ! On trouve des palettes de maquillage pour tous les budgets et je vous conseille de définir le vôtre à l’avance, avant d’aller fouiner dans les boutiques. Vous pouvez le définir facilement en fonction du nombre de produits de beauté que vous avez déjà. Si vous êtes (comme moi) une accro aux produits de beauté, je vous recommande d’éviter d’investir des sommes faramineuses puisque de toute façon, vous finirez par craquer pour la dernière nouveauté dès qu’elle sortira. Si vous ne pouvez vraiment pas résister à la dernière création signée Urban Decay ou Dior, essayez de dénicher des codes promo ou profitez-en pour utiliser les bons d’achats qui dorment au fond de votre portefeuille. En revanche, si vous êtes moins sensibles aux achats compulsifs, vous pouvez augmenter un peu votre budget dédié à la palette de maquillage et en prendre une qui durera plus longtemps, que ce soit pour sa grande contenance ou pour la pigmentation de ses fards.

2. Repérez vos habitudes

A l’attention de celles qui ont pour habitude de toujours porter les mêmes teintes de fards à paupières : inutile d’investir tout votre argent dans une palette XXL composée d’environ 250 fards différents, vous finirez par utiliser toujours les mêmes 4-5 fards à paupières ! Je vous conseille de prendre une palette de taille réduite ou composée de plusieurs teintes assez proches (comme la Naked 2 d’Urban Decay dont j’ai fait le test par exemple). Par contre, si vous êtes de celles qui changent de fards à paupières comme de tenue, faites-vous plaisir avec une palette riche en fards de couleurs différentes, mais vérifiez quand même que chaque fard est proposé avec une ou deux teintes complémentaires.

3. Estimez votre niveau

Débutante ou grande adepte des fards à paupières, vous trouverez forcément la palette de maquillage qu’il vous faut ! Je vous recommande de prendre une palette avec des fards peu pigmentés pour débuter, vous pourrez poser vos fards au fur et à mesure sans risquer la surcharge de fard. Si vous êtes relativement habituées, prenez plutôt une palette composée d’une petite dizaine de fards variés qui vous permettront de faire des essais avec des couleurs différentes. Pour finir, les spécialistes du fard à paupières prendront une palette par teinte (une pour le smokey eyes, une pour le nude…) pour avoir des combinaisons de fards infinies !

4. Pensez au côté pratique

Si on prête attention aux teintes et au nombre de fards dans la palette, on met parfois de côté l’emballage de la palette en lui-même. Pourtant, c’est un aspect qui pourra aussi bien vous encourager à utiliser votre palette chaque jour ou à l’inverse vous rebuter à l’utilisation. La taille est primordiale, vérifiez qu’elle rentre dans votre sac à main, ou qu’elle ne prend pas trop de place dans votre tiroir à maquillage. La matière est tout aussi importante, on se souvient de la Naked 1 qui avait comme gros point noir la matière de l’emballage : un tissu très salissant et qui s’usait rapidement. Si vous prévoyez de transporter votre palette de maquillage tous les jours, pensez à bien vérifier la fermeture de la palette et la fixation des fards (sinon bye bye le joli fard dès la première secousse).

Bonus : quelle marque de palette choisir ?

Le secret d’une palette que l’on utilise facilement ? Elle doit être d’une marque que vous connaissez et que vous avez l’habitude d’utiliser ! Privilégiez aussi des marques connues et reconnues si vous n’avez pas eu l’occasion de tester beaucoup de fards à paupières. Voici mon TOP 5.

palette naked 2

Urban Decay

45 € chez Sephora

Chaque marque a sa pigmentation, et pour les avoir testées je vous recommande les palettes Urban Decay si vous recherchez des fards longue tenue et très pigmentés. J’ai la Naked 2 pour mon maquillage quotidien et elle me satisfait complètement, les fards étant hyper pigmentés, ils ne s’usent pas très rapidement et elle est a encore de beaux jours devant elle malgré l’utilisation intensive de certains fards (coucou le fard chopper de mon coeur). Un gros bon point pour le super pinceau fourni avec la Naked 2, il est vraiment parfait pour appliquer les différentes teintes en dégradé. J’ai aussi la Black Palette (de l’édition Pirates des Caraïbes) et je l’utilise dès que je veux intensifier mon regard ou me faire un smokey, c’est le top !

palette maquillage benefit

Benefit

33 € chez Sephora

Les palettes Benefit sont nombreuses et ne se limitent pas qu’au maquillage des yeux, elles sont souvent fournies avec d’autres produits de la marque (anti-cernes, blush…) en tailles miniatures, ce qui permet de tester un produit avant de se l’offrir. Le petit bémol est au niveau des pinceaux fournis, ils sont souvent vraiment petits et inutilisables… Mais c’est un peu le cas de toutes les palettes sur le marché. Les noms des palettes et des coffrets sont à l’image de la marque : souvent déjantés, et les emballages sont vitaminés et bien illustrés !

palette de maquillage too faced

Too Faced

34 € chez Sephora

Les palettes Too Faced sont le meilleur exemple du simple et efficace : des fards à paupières en petit nombre aux couleurs qui se complètent et qui sont très souvent classiques. Mon coup de coeur pour ces palettes tient aux petits guides en images qui sont fournis dans chaque palette pour nous donner des idées d’applications. Ce sont aussi des palettes aux looks très rétro et bien pratiques pour reproduire des maquillages célèbres (comme celui de Monroe avec la palette Natural at Night).

palette maquillage estee lauder

Estée Lauder

48,50 € chez Sephora

Après la collection spéciale Mad Men, on ne peut plus nier le potentiel rétro de la marque Estée Lauder. Le packaging doré et très travaillé des palettes donne un côté luxueux et ultra féminin. Les fards proposés dans les palettes pour les yeux sont dans des camaïeus de couleurs mais on trouve aussi des palettes aux teintes plus variées pour composer des dégradés originaux ! Des palettes qu’on imagine bien dans la main de Grace Kelly au moment de se repoudrer le nez…

palette nars makeup

Nars

49 € chez Sephora

Autre grande marque réputée pour la tenue de ses fards à paupières, Nars propose très souvent des collections capsules sur des thématiques vintage. On vous avait parlé de la collection spéciale Andy Warhol qui proposait des teintes très pop, mais Nars propose aussi des palettes avec des fards irisés et mats variés. En dehors des collections spéciales, les emballages sont basiques mais les tailles sont très réduites donc pratiques à emporter partout !

Vous voilà parées pour dénicher la palette de maquillage de vos rêves ! Pour laquelle allez-vous opter ?

Commentaires

Jessica
Répondre

Bonsoir Camille !
Je ne sais même plus ce que je cherchais sur Internet, et je tombe sur des articles (de 2012) sur toi, par « La Voix du Nord », et « Nord-Eclair » ! Mais j’ignorais que tu étais une telle célébrité ! J’ai lu les articles avec grand plaisir ! Tu y racontes des choses, dont je me sens très proche : j’aime bien quand tu expliques par exemple que tu aimes aussi, dans les années 50 et 60, la façon de parler, ou le rapport de séduction entre l’homme et la femme… Comme je suis d’accord !
A bientôt !
(Mes commentaires bizarres, sans rapport avec l’article : mais tu as l’habitude ! Sinon, j’aime beaucoup l’article, même si… je ne porte toujours pas de fard ! décidément, je crois que cela ne me va pas ! mais tu vois que je te lis même sur ce que je ne porte pas ! Ah ma soumission à ma Prêtresse du Maquillage !)

Camille
Répondre

Coucou Jessica !
Célébrité est un bien grand mot, j’ai plutôt eu de la chance d’être interviewée dans le cadre des stands de maquillage que nous avons animé.
En tous cas, je suis ravie d’apprendre que nous avons des idées communes au niveau de ces époques passées !
Merci pour tes compliments sur mon article, je ne désespère pas, un jour tu mettras du fard !!
Bises

Adelise
Répondre

j’adore la Palette,jolé blog je te souhaite bon continuation

Murakawa
Répondre

Coucou Camille !

Merci pour tous ces conseils ! Je voulais juste dire que les palettes Sleek étaient super aussi, et pour un petit prix !

Murakawa
Répondre

Ah et ça serait super d’avoir d’autres tutos maquillage aussi ^^

Laisser un commentaire

nom*

email* (pas publié)

site web