4 points clés du maquillage des stars des années 30

Greta Garbo, Jean Harlow ou encore Carole Lombard, le maquillage des stars des années 30 était le même pour toutes ! J’ai listé pour vous les 4 points clés qui vous permettront de mieux connaître le maquillage des 30’s.

Bon, remettons-nous dans le contexte : la crise économique de 1929 est toute récente (sur ce point, on n’a pas trop de mal à transposer la situation à nos jours…) et on a découvert il y a peu les voix des actrices de cinéma qui nous faisaient rêver au cinéma muet. Côté fringues, les formes commencent à se dévoiler petit à petit et la fameuse petite robe courte mais droite des années 20 est désormais démodée… Mais qu’en est-il du maquillage des stars ?

maquillage annees 30

Les yeux champagne

Le maquillage des yeux chez les stars des 30’s était finalement assez peu marqué. Elles optaient toutes pour un fard très clair posé sur l’ensemble de la paupière mobile, si possible dans les tons champagne. Certaines, dont Greta Garbo utilisaient un deuxième fard. Elles le déposaient sur le pli palpébral très délicatement et le dégradaient délicatement. Le but était alors d’avoir un maquillage des yeux très naturel qui donnait un petit air nonchalant de femme inaccessible. Le trait d’eye-liner se voulait vraiment fin et la fameuse « virgule » sur le coin externe de l’oeil était rare. Le trait s’arrêtait simplement au bout de la frange de cils. Si vous voulez reproduire au millimètre le maquillage des stars des années 30, n’oubliez pas de mettre un peu de vaseline sur vos paupières pour donner un effet glossy au fard à paupières.

 

La bouche cerise

La mythique bouche rouge n’en était qu’à ses débuts ! On se peignait la bouche en rouge au pinceau et après avoir mis du crayon à lèvres de la même teinte pour améliorer la tenue et donner un contour des lèvres bien net. Ici aussi, la vaseline régnait en maître pour faire briller le rouge à lèvres, mais vous pouvez aussi vous contenter d’un rouge à lèvres brillant (voire d’un vernis à lèvres Yves Saint Laurent si vous en êtes, comme moi, l’heureuse propriétaire). Le comble du bon goût dans les années 30 était d’assortir rouge à lèvres, fard à joues et vernis à ongles. Mais attention, il ne suffisait pas de mettre du rouge partout, il fallait que ce soit dans les 3 cas un rouge identique, on ne mélangeait pas un rouge orangé avec un rouge rosé par exemple !

 

Les sourcils en demi-cercle

Le regard ténébreux de toutes les sublimes actrices de cette époque était aussi dû à leurs sourcils. Élément clé des expressions du visage, les sourcils étaient très travaillés. Il ne s’agissait pas d’une petite épilation tous les 6 mois, non ! Elles épilaient à la pince leurs sourcils en forme de demi-cercle. L’élégance ultime était de les épiler le plus fin possible, et surtout de les accentuer ensuite au fard. Je vous mets tout de même en garde, il est délicat de porter des sourcils aussi épilés aujourd’hui, au risque de passer pour une névrosée de la pince qui n’a pas su s’arrêter à temps ! En revanche, la forme en demi-cercle peut facilement être reproduite à condition de rester dans les proportions de votre visage.

 

Le teint transparent

And last but not least… le teint ! Modernité oblige, on disait bye bye au gros masque blanchâtre des annéees 20 pour laisser entrevoir sa couleur de peau naturelle… qui se devait d’être irréprochable ! Heureusement pour ces stars, le maquillage était en train de vivre d’énormes évolutions et les produits étaient de moins en moins agressifs pour la peau. Elles pouvaient donc se permettre d’utiliser un fond de teint compact ton sur ton avec leur couleur de peau, et elles n’en déposaient que très peu pour que le teint reste tout en transparence. Pour ce qui est du blush, elles choisissaient une teinte raccord avec le rouge à lèvres mais de préférence en fard crème et retouché au blush poudre dans la journée pour rester dans l’idée d’un teint très léger.

Et voilà, vous connaissez les petits secrets de maquillage des stars des 30’s ! Alors, qui de Marlene Dietrich, Joan Marsh ou Greta Garbo prendra le contrôle de votre palette de maquillage demain matin ?

Comments (5)

Bouche cerise et Yeux Champagne déjà adoptée !

Bonsoir Camille !
J’apprécie beaucoup cet article, nécessairement puisqu’il parle de l’une des actrices que j’adule.. Greta Garbo ! Donc je réponds immédiatement à la question de la fin de ton article : si l’une devait prendre le contrôle de ma palette de maquillage, Greta Garbo, sans hésitation !
J’ai d’ailleurs beaucoup aimé ta description de son maquillage – puisque ta phrase s’applique sans aucun doute essentiellement à elle : l’on songe immédiatement à son regard d’une beauté si singulière – : « Le but était alors d’avoir un maquillage des yeux très naturel qui donnait un petit air nonchalant de femme inaccessible « . Je trouve précisément cet air, tout à fait extraordinaire dans ses films, et d’ailleurs aussi sur les photographies si belles d’elle ; je trouve très bien choisi le terme de « nonchalance », c’est tellement cela ! et d’ailleurs sa façon de bouger tout son corps, est aussi nonchalante, et souvent cela crée un contraste entre sa nonchalance apparente, voire son indifférence apparente, notamment au début des films, et la passion amoureuse dont elle devient ensuite la proie – il me semble que c’est tout à fait cela dans Mata-Hari par exemple, à mon souvenir du moins.
Je trouve aussi que tu as très bien choisi la photographie d’elle, qui est très belle ; j’aime beaucoup l’espèce de douceur et de mélancolie que son visage exprime ; c’est finalement assez rare qu’elle exprime autant de douceur, c’est même plutôt l’inverse qui est le plus intéressant dans son visage d’habitude, non pas la dureté, mais une grande force, une grande intensité, alors qu’elle n’exprime pas du tout cela sur celle-ci ; en revanche, je crois que ce que je préfère en elle, et ce qui me fascine sans doute, est la tristesse singulière, je pense que l’on peut l’appeler mélancolie, que son visage exprime toujours ; je ne vois pas d’autre actrice à laquelle l’on puisse la comparer en cela : Huppert aujourd’hui exprime une espèce de tristesse, mais avec beaucoup, souvent, de cruauté, de dureté, au vu aussi des rôles qu’elle a, de criminelle, de folle, de perverse.. c’est tout à fait autre chose je trouve..
Enfin je me suis complètement laissée aller à ma passion pour elle, alors que c’était le maquillage l’objet de l’article ; mais il me semble que précisément, vous faites le blog parce que vous trouvez ces actrices, très belles, très fascinantes, alors je commente pour la même raison !
A bientôt chère Camille, et merci pour cet article – je crois d’ailleurs que je vais tenter le vernis à lèvres Yves Saint-Laurent, sur ton conseil et celui de Marina, comme je l’explique ailleurs..

Bonjour Jessica, merci pour ton commentaire.
Je me doutais bien que l’évocation de Greta Garbo aurait un écho en toi ;-). C’est vrai qu’elle a un air très mélancolique à l’inverse des actrices de son époque. Et concernant la photo, j’ai choisi celle-ci justement car elle lui donnait un air différent des autres clichés… un peu plus de douceur mais en gardant son caractère fragile.
Tu as raison quand tu dis que nous écrivons sur ce blog par passion, c’est clairement ça qui m’intéresse. Lorsque je rédige des articles, je prends toujours le temps de me renseigner un peu plus sur les vedettes évoquées, et je trouve ça vraiment génial d’en apprendre toujours un peu plus. Une petite anecdote, un surnom ou une phrase me donnent souvent plus d’indication sur la personnalité qu’une fade biographie.
Au sujet du vernis à lèvres, tu m’as justement inspiré le dernier article sur les deux manières de porter ce fameux vernis :-) J’espère qu’il te plaira !
A très vite et merci encore pour tes commentaires toujours enrichissants.

J’aime beaucoup ton blog, il est intéressant, j’adore ce genre d’articles :)

Coucou Lucie, merci pour ton commentaire. N’hésite pas à nous suivre sur Facebook (ou sur les autres réseaux sociaux) pour ne rien rater des prochains articles :-) A très vite !

Leave a comment