Icône beauté #3 : Jayne Mansfield

Vous connaissez certainement – ne serait-ce que de nom – cette célèbre pin-up qu’était Jayne Mansfield… Mais loin de l’image de blonde écervelée véhiculée par les rôles qu’elle a endossé dans ses films, savez-vous vraiment qui se cachait derrière le maquillage outrancier ?

La femme caméléon

A première vue, on a affaire à une véritable Barbie des 60’s : complètement dingue de la couleur rose et des coeurs, elle avait décidé de peindre l’intégralité (vous avez bien lu) de sa maison en rose bonbon ! De la façade aux moquettes en passant par le plafond et les accessoires de déco : tout était rose. Quant au motif “coeur” elle a poussé la passion jusqu’à se faire construire une piscine et une baignoire en forme de coeur… Vous avez dit kitsch ?

jayne mansfield salle-de bain

Et vous n’avez pas encore tout vu…

En dehors de sa carrière cinématographique pour le moins mitigée dans laquelle elle a travaillé avec de grands noms sans vraiment réussir à s’en faire un (on la surnommait même “Le buste” c’est dire…), elle fut l’une des toutes premières Playmate du magazine Playboy en 1955. Suite à cette parution, la 20th century fox s’intéressa quelques temps à elle pour remplacer une certaine Marilyn Monroe, icône dans l’ombre de laquelle elle resta durant toute sa carrière. Son make-up était alors très soigné : bouche constamment rouge et travail des sourcils impeccable. J’avais d’ailleurs décrypté sa routine beauté tant elle est remplie d’astuces à lui emprunter.
Mais ce qu’il y a de plus inattendu c’est que derrière cette image de pin-up se cachait quelqu’un qui parlait donc 5 langues, maîtrisait parfaitement le violon et le piano classique et avait même un QI de 163 (autant qu’Einstein) !

Durant les années 60, alors que sa carrière s’essoufflait sérieusement, elle fit d’étranges rencontres et notamment celle d’Anton Lavey qui n’était rien d’autre que le fondateur de… l’Eglise de Satan. Elle devint même une grande prêtresse de cette Eglise et alla jusqu’à faire un shooting photo pour le moins original…

jayne mansfield anton lavey

Elle s’enfonça – comme son idole Norma Jean Baker – dans des addictions aux drogues et médicaments et ses uniques prestations se résumèrent à des strip-teases dans des drive-in glauques de bords de route.
Elle décéda tragiquement à 34 ans dans un accident de voiture qui a d’ailleurs fait parler d’elle une toute dernière fois…

La légende racontait – photos à l’appui – que Jayne Mansfield avait été décapitée dans l’accident. En réalité, il s’agissait d’une erreur d’interprétation des photos de l’accident : on y apercevait les cheveux de Jayne Mansfield bien loin de son corps gisant ce qui créa la rumeur, on a découvert par la suite qu’elle portait en réalité des perruques pour camoufler sa chevelure clairsemée par les nombreuses décolorations…
Ultime coup du sort pour la jolie blonde : elle qui ne possédait presque que des voitures roses, est décédée dans une Buick… bleu métallisée.

De l’inspiration en images

Je sais que vous bouillonnez de découvrir d’autres photos étonnantes de Jayne Mansfield mais laissez-moi vous présenter la toute jeune Jayne Mansfield :

jayne mansfield photo

Cette photo rare est l’une des seules où on la découvre sans maquillage, au naturel.

jayne mansfield pin up

A Lille, on avait les femmes panthères, à Hollywood, ils avaient Jayne Mansfield, c’est pas si éloigné finalement…

jayne mansfield makeup
jayne mansfield inspiration

L’un des plus grands rôles de sa vie : celui de Maman, elle avait 5 enfants (dont une qui est Mariska Hargitay, si son nom vous évoque quelque chose c’est que vous vous endormez trop souvent devant la TV en seconde partie de soirée).

Le look girly de Jayne Mansfield

Maintenant que vous connaissez tout (ou presque) de la vie de Jayne Mansfield, c’est le moment de s’en inspirer ! Je vous ai concocté une sélection de produits allant du maillot de bain de chez Bonprix jusqu’à la jupe taille haute style pin-up de Maje pour vous faire un look que n’aurait pas rechigné Jayne Mansfield.

mansfield

UN. Livre Jayne Mansfield 1967 de Simon Liberati – 16,25€ chez Amazon
LE livre à livre absolument pour se plonger dans la vie de Jayne Mansfield à rebours, il est très bien écrit et se lit à une vitesse dingue. On y découvre même quelques documents d’archives scannés. A shopper chez Amazon.

DEUX. Maillot de bain – 22,99€ chez Bonprix
Si vous rêvez d’un maillot de bain digne de Jayne Mansfield, celui-ci, déniché chez Bonprix regroupe l’essentiel : motif bariolé contenant du rose et bas de bikini taille haute façon pin-up des 50’s !

 

jayne mansfield look

TROIS. Poudre bronzante matifiante Dr Hauschka – 34,95€ chez Webecologie
On imagine aisément Jayne Mansfield en train de se repoudrer le nez dans les toilettes d’un grand restaurant hollywoodien, et pour ce faire quoi de mieux qu’une poudre naturelle et non testée sur les animaux au look soigné. Celles qui ont déjà rencontré Gwen, notre maquilleuse pro ont forcément du retenir que la poudre est un indispensable à glisser dans toutes les trousses !

QUATRE. Set de pinceaux Too Faced – 120,50€ chez Amazon
Des pinceaux girly à souhait tout de rose et de dorés vêtus fournis avec leur pochette à cœurs roses, Jayne aurait craqué ! Et si je vous disais en plus qu’ils sont totalement vegan ?

CINQ. Jupe Jeelong de Maje – 88€ chez Maje
Certes elle n’est pas rose, mais elle est tout de même taille haute pour bien marquer la taille comme dans les années 50 et revisitée pour un look 2016 inspiré des 50’s !

BONUS. Miroir lumineux de table – 315€ chez Cantoni Shop
L’idée du miroir make-up lumineux, c’est d’avoir une lumière optimale quelle que soit l’endroit où vous vous maquillez ! À vous les séances make-up façon pin-up dans votre canapé ou dans une chambre d’hôtel à l’éclairage indirect.

Alors, qu’avez-vous découvert de Jayne Mansfield dans cet article ? Quels produits inspirés de la jolie blonde vous font craquer ?

Laisser un commentaire

nom*

email* (pas publié)

site web