Entretenir un blond Marilyn

Après moult réflexions, votre décision est prise : vous voulez vous faire blonde. Mais pas le simple balayage pour éclaircir votre crinière, non non : la décolo, la vraie, celle qui vous donne des envies de balades sur les bouches d’aération en robe légère et culotte en coton. Avant de vous lancer, lisez d’abord ce petit guide pratique.

entretenir cheveux decolores

Les conseils indispensables avant de se décolorer

Quelques petites choses à savoir avant de faire le grand saut :

  • Cela peut se faire en plusieurs séances, selon votre teinte naturelle.
  • Faire marche arrière est très délicat (il faut recolorer sous la main experte d’un coiffeur spécialisé, promesse d’un chemin long et douloureux).
  • Un blond extrême ne se passe pas de forme : un minimum de coiffure est nécessaire.
  • Une décoloration demande un entretien intensif, un coup d’après-shampoing après le lavage ne suffit plus.

Le rituel

Pour ne pas perdre la moitié de vos cheveux dans l’opération, habituez vous à faire LA TOTALE :

Un masque de nuit une fois par semaine : le pot d’huile d’Ojon fait des miracles. Il coûte un peu cher (une trentaine d’euros) mais dure six bons mois. Il suffit de chauffer la pâte dans le creux de la main et d’étaler l’huile sur toutes les longueurs.

Un shampoing réparateur

Un shampoing violet de temps en temps pour déjaunir

Un après-shampoing assorti : la gamme L’Oréal Elsève Total Repair a l’air de tenir la route.

Un masque hydratant : à poser 10 minutes, en évitant les substances jaunissantes comme certaines huiles ou la camomille.

 

Se faire une décoloration pas chère

En plus de prendre du temps, la décolo coûte de l’argent. Voici quelques astuces pour éviter de mettre un PEL dans l’entretien de sa chevelure.

Allez faire un tour du côté des grossistes en coiffure, on peut y trouver de bons produits à des prix raisonnables : shampoings, soins, masques à l’extrait de beurre de karité…
Le produit étant très agressif, il faut éviter les séances à outrance et espacer les décolorations. Pour cela vous pouvez avoir recours au pastel, il permet d’éclaircir les racines sans trop jurer avec les longueurs. Moins cher et moins violent, le pastel est le bon compromis pour les « entre-deux ». Pour les plus habiles, c’est réalisable à domicile avec un peu de matériel et de savoir-faire !
On n’est jamais mieux servie que par soi-même, alors n’hésitez pas à demander uniquement la décolo lors de votre visite chez le coiffeur en retirant le soin, le brushing et la coupe. Le coiffeur risque de bouder un peu mais l’addition est nettement moins salée.
Enfin, on évite tout ce qui pourrait assécher et casser le cheveux : la laque, le crêpage, un séchage trop chaud ou la piscine (le chlore peut faire virer au vert une décolo, pas vraiment glamour pour le coup).

Voilà belles blondes, vous savez tout pour chouchouter votre nouvelle couleur !

Pour vous faire un total look Marilyn, découvrez notre tuto pour réaliser un maquillage de pin up !

Comments (1)

Bonjour!
Je trouve cet article vraiment très intéressant. Le blond de la femme sur la photo (toi?) est vraiment incroyablement réussi, à tel point que je crois ne jamais en avoir vu de si beau. Il est très pur, léger.
Ton blog est splendide, j’adore découvrir tes articles tous plus beaux les uns que les autres.
A très bientôt,
Eléanor (Baignoire-Artistique).

Leave a comment