Maquillage blush : comment l’appliquer et choisir la teinte ?

Sachez-le mesdemoiselles, le blush est obligatoire pour tout bon maquillage, si vous mettez du fond de teint (ou une crème teintée), votre visage est alors unifié mais plat, sans relief et c’est le blush qui va le mettre en valeur et remédier à tout cela !
comment appliquer du blush ?

Fard à joues sec ou blush crème ?

On trouve le Blush en crème (ou liquide) et en fard sec. Le blush crème se pose après le fond de teint, avant la poudre, il est à appliquer au doigt avec légèreté car il est souvent plus pigmenté que le fard. Si vous n’êtes pas (encore !) experte du blush je vous conseille de commencer par un traditionnel blush sec, un fard classique que vous posez après avoir poudré votre fond de teint. Pour celles qui ont l’habitude de mettre du blush, vous pouvez utiliser les deux, un blush crème après le fond de teint, vous poudrez, puis vous appliquez votre blush fard au pinceau, votre effet bonne mine n’en sera que plus intense et durable !

Comment appliquer le blush ?

Pour l’emplacement d’application du blush, faisons simple :  il y a plein de façons d’amincir et de creuser un visage  mais la méthode « traditionnelle » reste la meilleure et la moins «  dangereuse » (avouez que les faux pas make-up dus au blush sont souvent désastreux !). Devant votre miroir, vous faites votre plus grand sourire (en exagérant bien) après avoir tapoté l’excès de blush sur votre main, vous posez votre pinceau sur la partie bombée de la pommette et vous remontez légèrement (légèrement j’ai dit !) jusqu’à la tempe. La matière principale doit bien être posée sur la joue et le reste plus estompé, on oublie la grosse ligne de couleur ! (Démonstration de la pose du blush en vidéo dès la 3ème minute) Ayez la main légère il faut que l’on croie que vous revenez d’une balade au soleil à l’air frais. Cette application est complètement rétro, elle remonte aux années 30 où l’on posait le blush sous les pommettes ; c’est à ce moment là que l’on commence à sculpter le visage, à le mettre en lumière.

poser le blushAutre erreur à ne pas commettre : Utiliser le pinceau vendu dans le boîtier de votre blush ! Ce petit truc carré ridicule peut au pire servir aux retouches en cours de journée , au mieux être donné à votre cousine de 7 ans qui aime faire semblant de se maquiller ! En effet, ils sont souvent trop petits, ont des formes bizarres et inadaptées (vous avez déjà vu une pommette carrée ?). Un bon pinceau à blush sera rond pour donner un coté frais et bonne mine au teint , ou biseauté si vous souhaitez sculpter.

 

Comment choisir la couleur de son blush ?

Après tout cela, vous êtes armées pour bien appliquer le blush, reste à choisir sa couleur…
A mon avis ce choix entre fard à joues rosé, abricot, doré, cuivré, rouge… est une vraie question de goût (et d’harmonie avec votre rouge à lèvres), mais il existe une charte des couleurs en fonctions du type de peau que voici :

Blush rose

Le rose s’adapte aux teints très clairs comme aux très foncés. Il a pour but d’imiter parfaitement le petit coup de frais sur les joues de votre balade à la campagne (nous y revoilà !). Attention néanmoins à celles qui rougissent facilement à la moindre émotion… le blush risque d’accentuer cela.

Blush abricot

L’abricot / pêche va à tous les types de peaux, à vous de choisir son intensité. Si vous avez la peau très claire, évitez à tout prix le blush abricot trop mûr. Si la teinte orange est trop foncée, le blush n’atteindra plus sont but initial et ressemblera plutôt à une terre de soleil.

Blush prune

Et puis il y a les couleurs moins « classiques » comme le prune qui est idéal pour les peaux noires. Toutefois, si vous n’êtes pas une grande habituée du blush : commencez par du rose, le prune s’avère assez difficile à manier.

Blush marron

Le marron (un peu terre de soleil) sert à « sculpter » (généralement entre la pommette et la mâchoire inférieure), mais il ne donne pas spécialement l’effet pas bonne mine.

Blush rouge

S’il est parfois superbement utilisé dans les photos de mode, gardez en tête que le rouge peut vite vous faire ressembler à un clown ou à une poupée russe. D’autant que le rouge est la couleur la plus pigmentée donc… la plus difficile à démaquiller !

Blush doré

Et pour finir il y a les blush dorés, parfois juste brillants / irisés qui vont mettre en lumière le haut de la pommette. L’idéal pour une soirée ou sur un beau bronzage (à oublier sur les peaux trop roses ou avec des imperfections très rouges).

 

Et surtout, n’oubliez pas de tester le blush sur votre peau avant de l’acheter. Il peut avoir l’air très beau dans une palette mais trop peu pigmenté ou trop irisé une fois posé ! Maintenant vous avez toutes les clefs en mains pour que le printemps soit synonyme de bonne mine , alors comme j’aime le dire : BLUSHEZ VOUS !

 

Comments (2)

Rien ne vaut le parfum du blush de chez Bourjois :D Même si perso c’est pas mon préféré je le trouve pas assez pigmenté !

Oui j’adore aussi le parfum du blush bourjois, il est top !!
Le blush ashes of roses est bien pigmenté je trouve, tu utilises lequel toi ?

Leave a comment