Bardot dans « Le Mépris » : décryptage coiffure et make-up

Dans le célèbre film de Godard, BB joue le rôle d’une certaine Camille (tiens tiens) au top de la beauté façon années 60. Trait d’eye-liner interminable et coiffure ébouriffée, faisons le point sur son look beauté !

La coiffure de BB

coiffure bardot mepris
Bardot avec les deux coiffures qu’elle porte dans Le Mépris

La coiffure principale de Brigitte Bardot dans le film est à la fois simple et efficace : il s’agit d’un large bandeau bleu marine, qu’elle dépose sur ses cheveux détachés et légèrement ébouriffés pour le petit côté baby-doll sauvage. Si le bandeau ne va pas à tout le monde, il est quand même bien pratique pour mettre en avant un maquillage très prononcé.

Et si on ne voit l’avant de sa coiffure que peu de fois dans le film (la faute au large bandeau qui squatte ses cheveux), on devine les deux petites mèches qui sont sur le front à la manière d’une frange éclatée. Pour sublimer cette chevelure déjà mythique, Bardot avait opté pour un blond ensoleillé naturel, laissant légèrement entrevoir ses racines plus sombres pour un aspect naturel.

On aperçoit aussi Bardot avec une coiffure différente dans le film, un chignon très flou qu’elle fait à la va-vite avant d’aller prendre un bain. C’est tout à fait le genre de chignon qui donne un résultat très sexy alors qu’il est pourtant négligé et que des mèches partent dans tous les sens… Pour parvenir au même résultat, je n’ai qu’un seul conseil : entraînement, entraînement et entraînement ! Je vous conseille d’utiliser une grande pince crabe qui laissera passer les petites mèches un peu partout plutôt qu’un élastique qui va comprimer tous vos cheveux au même endroit.

Le make-up de Bardot dans « Le Mépris »

bardot le mepris

Maintenant, on fait un arrêt sur image et on zoome sur son superbe maquillage !Pour commencer, on voit tout de suite que la belle Bardot s’est fait un teint zéro défaut : fond de teint et surtout, beaucoup d’enlumineur de teint pour avoir un teint très lumineux. En revanche, elle n’a pas mis de blush et a préféré attirer l’attention sur les yeux. Un pari plutôt osé mais qu’elle peut se permettre avec sa peau dorée, si vous avez un teint très pâle en revanche, pensez à mettre un peu de fard à joues pour vous donner bonne mine.

Pour le maquillage des yeux, elle a bien dessiné ses sourcils après leur avoir fait subir une petite épilation. Sur les paupières mobiles, elle a déposé un peu de bleu myosotis (et oui, le film est sorti en 1963, à l’époque où le make-up de Twiggy en inspirait plus d’une !) tout en légèreté pour mettre en valeur le eye-liner. Le trait d’eye-liner est assez large et est tracé sur toute la longueur de la paupière, il se prolonge sur le côté de l’oeil en remontant en diagonale pour ouvrir le regard davantage. Mais Bardot ne serait pas Bardot si elle se contentait d’un trait d’eye-liner sur le haut de l’oeil ! Évidemment, elle va finir son make-up des yeux en dessinant un joli contour de l’oeil au crayon khôl noir au ras des cils inférieurs, sur toute la longueur pour encercler totalement l’oeil, sans oublier deux ou trois couches de mascara noir.

Quant à la bouche, elle est maquillée mais nude ! Bardot utilise un rouge à lèvres dans les tons beige ou marron clair pour souligner la jolie forme de ses lèvres sans en faire trop. Et si vous avez envie d’apprendre à réaliser le maquillage qu’elle portait dans le début des années 60, rendez-vous sur notre vidéo de maquillage Bardot (spéciale 60’s).

Un look beauté à reproduire sans hésiter à mon avis, et à combiner avec une jolie robe en vichy par exemple. Qu’en dites-vous ?

Commentaires

MsOriginalDoll
Répondre

Elle me fait énormément pensé à Scarlett Johansson sur la dernière photo !

Camille
Répondre

Oh oui c’est vrai qu’il y a un air de ressemblance, je n’avais pas pensé à ça !

Mégane
Répondre

Si Brigitte Bardot est magnifique dans Le Mépris, je la préfère dans La Vérité autant au niveau de son jeu d’actrice que de son « physique » : dans ce film, je la trouve fascinante, et elle éclipse tout le monde.
Bon en vacances, j’ai tenté le bandeau le seul jour où il a fait un vent de folie : pour l’effet ébouriffé, j’étais servie !

Camille Liberty
Répondre

Pour tout te dire, je n’ai pas vu le film « La vérité » dont tu parles, mais je suis allée regarder des images sur la Toile du coup, et j’avoue qu’elle a l’air sublime dans ce film ! D’ailleurs, ses coiffures m’ont très largement fait penser à celles de Betty Draper dans Mad Men. Allez, promis, une fois mes exams finis j’occuperais l’un de mes dimanches pluvieux au visionnage de ce chef d’oeuvre… et je t’en dirai des nouvelles :)

Laisser un commentaire

nom*

email* (pas publié)

site web