Audrey Hepburn, les dernières années d’un mythe

audrey hepburn biographie

Plus qu’une actrice séduisante, Audrey Hepburn incarne à elle seule la grâce, la féminité mais également la simplicité d’une femme restée naturelle malgré les projecteurs, constamment braqués sur elle. Malgré sa notoriété, beaucoup de personnes ignorent ce que furent les dernières années de cette mythique actrice au grand cœur.

Audrey Hepburn avait de l’humour, mais surtout beaucoup de volonté et de bagout. Ne voulant pas être réduite à une simple gravure de mode comme ses consœurs Marylin, Greta ou toute autre jeune première aux grands yeux innocents et à la bouche pulpeuse, Audrey n’hésitait pas à exprimer haut et fort ses opinions.

Pour elle, être belle ne passait pas uniquement par un physique irréprochable ou par une garde-robe haute couture. La condition essentielle de la beauté était la générosité, la beauté de l’âme. C’est donc tout naturellement que Miss Hepburn donnait son secret minceur : « Pour rester mince, partagez vos repas avec ceux qui ont faim.»

audrey hepburn unicef
« Pour rester mince, partagez vos repas avec ceux qui ont faim.»

Il n’est donc pas étonnant qu’après avoir brillé dans de nombreuses productions hollywoodiennes l’ayant élevée au rang d’icône du glamour, Audrey Hepburn prend la courageuse décision d’abandonner ce milieu qui l’adulait, afin de se consacrer à sa famille et surtout, s’engager dans diverses actions humanitaires.

Hepburn Audrey

Ayant vécu une enfance marquée par la guerre et les privations de nourriture –ce qui explique sa taille gracile – ou de l’innocence que tout enfant est en droit d’avoir, Audrey fait de la cause enfantine son cheval de bataille et devient l’ambassadrice de l’Unicef dans les pays du Tiers-Monde en 1988. Son travail humanitaire sera une forme de remerciement symbolique aux Nations Unies l’ayant sauvée à la fin de la Seconde Guerre Mondiale alors qu’elle souffrait de malnutrition.

Particulièrement sensible aux maltraitances et à la misère des enfants, l’actrice deviendra l’ambassadrice la plus efficace et la plus charismatique de l’organisation humanitaire : ne limitant pas son action à des « visites de courtoisie » dans les pays pauvres, l’actrice effectuera près de cinquante voyages en Afrique et en Amérique Latine, afin d’aider concrètement les enfants dans la misère.

 

Audrey s’éteint en janvier 1993, des suites d’un cancer du côlon, mettant un terme à la vie de cette femme d’une beauté proche de la perfection et dotée d’un cœur d’or.

Commentaires

aurélie.r
Répondre

J’ai toujours été séduite par Audrey Hepburn, pas seulement pour sa grâce et son élégance mais aussi parce quelle dégage justement quelque chose de doux et de généreux. C’est ce qui me marque le plus de cette icône ultra adulée. Jolie article :)

Julie
Répondre

Merci Aurélie!
J’adore aussi Audrey depuis (presque) toujours, autant pour sa grâce que pour son humanité. Il est rare de trouver une artiste de son gabarit aujourd’hui…

FRANCIS DE CORREZE
Répondre

MERCI SAINTE AUDREY POUR TANT DE GRACE… D AMOUR…. ET AUSSI DE SAGESSE :

« QUAND VOUS VIEILLISSEZ VOUS REALISEZ QUE VOUS AVEZ DEUX MAINS DONT LA DEUXIEME POUR AIDER LES PAUVRES…. » AUDREY HEPBURN QUI PORTE UN ENFANT DECHARNE MOURRANT….

Laisser un commentaire

nom*

email* (pas publié)

site web